Laboratoire Léon Brillouin

UMR12 CEA-CNRS

Bât. 563 CEA Saclay

91191 Gif sur Yvette Cedex

France

llb-sec@cea.fr

Membranes poreuses
logo_tutelle 

Membrane creuse obtenue par polymérisation dans les traces d ’ions après attaque chimique (© LSI-Groupe Polymères irradiés).

Les séparations membranaires font appel à des matériaux polymères caractérisés par leur structure, le diamètre de leur porosité et leurs propriétés physiques ou chimiques. L’irradiation avec des ions lourds traversant le matériau, suivie d'une attaque chimique du polymère permet d'obtenir la formation de pores cylindriques parallèles les uns aux autres, orientés selon la trajectoire incidente des particules. Des films de poly(téréphtalate d'éthylène) ont été irradiés et attaqués, puis la polymérisation chimique du pyrrole sur les surfaces et les pores des films a été effectuée. L'épaisseur du film, le nombre d'ions par cm² et le diamètre des pores (paramètres de l'attaque chimique) définissent les caractéristiques de la membrane finale. On obtient une "membrane creuse ", dont la longueur des tubes atteint 100 micromètres tandis que le diamètre de ces derniers varie de 150 à 500 nanomètres (LSI, collaboration PROFILTRA).

 

Maj : 15/11/2016 (200)

 

Retour en haut