Laboratoire Léon Brillouin

UMR12 CEA-CNRS

Bât. 563 CEA Saclay

91191 Gif sur Yvette Cedex

France

llb-sec@cea.fr

Électronique et optique du futur
logo_tutelle 
  Électronique et optique du futur

Champ optique autour d'un nano bâtonnet d'or de 40 nm de diamètre et 4 µm de longueur, créé par une onde laser incidente. (Équipe LEPO).

Électronique et optique du futur :  Construire un dispositif (électronique, magnétique, photonique, capteur...) à l’échelle atomique (nanomètre) est l’étape ultime de sa miniaturisation. Des transistors à effet de champ de quelques dizaines de nanomètres sont déjà sur le marché. Au laboratoire, les techniques de nanofabrication permettent de réaliser des structures individuelles de quelques atomes ou molécules.

Au-delà de la réduction de taille et de l’augmentation de la densité d’intégration qui en résulte, il apparaît aussi à cette échelle des propriétés nouvelles, souvent liées à des effets quantiques, qui peuvent être exploitées. Comprendre le comportement de ces "nano-objets", maîtriser la réalisation de nanostructures ou de dispositifs intégrés, et étudier leurs propriétés forme une thématique de recherche porteuse d’enjeux industriels pour demain.

L’action de l'IRAMIS sur ce thème est orientée vers une connaissance fondamentale du comportement de systèmes atomiques ou moléculaires ainsi que la recherche de nouvelles applications encore insoupçonnées. Une activité importante de l’IRAMIS concerne l’électronique de spin (spintronique), avec en particulier la conception et la réalisation de capteurs de champ magnétiques ultra-sensibles dont les applications sont multiples (contrôle non destructif, sécurité, capteurs de vitesse, capteurs de courant…

 

Maj : 10/10/2018 (189)

Thèmes de recherche
Maîtriser les interactions lumière / matière aux échelles inférieures à la longueur d'onde.
 

 

Retour en haut